Bienvenue sur le site du
Syndicat CGT JCDecaux

LA CRISE CHEZ JCDECAUX


Le 25 octobre 2013 dans Actualité par

Cliquez ici pour voir le tract

LA CRISE CHEZ JCDECAUX

Cette année, nous constatons que la société a versé presque 100 millions d’€uro de dividendes à ses actionnaires (dont la famille DECAUX détient 70%). Ce montant est supérieur aux 94 millions d’€uro bruts de masse salariale annuelle 2012 pour l’ensemble des 2 830 salariés de JCDECAUX France.

De plus, nous constatons dans le bilan social 2012 de JCDECAUX France, que l’intéressement pour l’ensemble des salariés (avant supplément) a été de 2 566 966 €uro, alors que les dix meilleures rémunérations s’élèvent à 2 601 705 €uro, soit encore un montant supérieur à l’intéressement brut.

Il faut savoir que les dix meilleures rémunérations figurant au bilan social ne comprennent pas les membres du Directoire, ces membres ayant des rémunérations encore plus élevées…

C’est la CRISE…

Dès le 8 mars 2012, dans Lesechos.fr, JCDecaux annonçait le versement d’un dividende après une année record en 2011 et 2,46 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Encore la CRISE…

En 2013, à l’occasion de la publication des résultats 2012, Jean-Charles Decaux, Président du Directoire et Codirecteur Général de JCDecaux, a déclaré :

« En 2012, JCDecaux a atteint un niveau record de chiffre d’affaires et de marge opérationnelle, tout en générant un cash-flow disponible particulièrement élevé, et ce malgré la récession en Europe. Ceci démontre une fois encore la solidité de notre business model, avec notre présence grandissante dans les pays à forte croissance, notre très bon portefeuille digital et la grande qualité de nos équipes partout dans le monde »

Après avoir profité de la crise pour se désendetter, le Groupe Decaux a émis, en février 2013, un emprunt obligataire de 500 millions d’euros qui aurait attiré 1,9 milliard d’euros d’ordres de la part des investisseurs.

Toujours la CRISE…

Nous, salarié(e)s de JCDecaux, nous avons eu une augmentation de salaire minimaliste de 0,5% (soit 10 € brut pour un salaire de 2 000 €uro).

La liste des malaises n’est pas close. Après un intéressement réduit à 4,7% (seulement 2/3 d’un mois de salaire net) les salariés malades subissent une baisse de rémunération et ne perçoivent plus que 90% de leur salaire.

Mais, comme dirait la Direction, il faut vous en satisfaire, vous le savez bien, c’est la crise…

Pour renforcer notre capacité à vous défendre et obtenir des augmentations décentes, soutenez ou rejoignez la CGT.

VOTEZ POUR LES LISTES CGT

Pour rappel, dans l’isoloir, vous êtes le seul à savoir pour qui vous votez



Laisser une réponse

avril 2021
M T W T F S S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930